mardi 6 décembre 2011

Calendrier de l'avent : sixième case. Cougnou pour la St-Nicolas.


Aujourd’hui, c’est la Saint-Nicolas ! Et pour fêter ça, derrière la porte 6 se cache la recette de la brioche que l’on déguste traditionnellement en Belgique (et dans certaines régions du Nord de la France) ce jour-là. 



Et cette recette, c’est celle du cougnou !  

Mes amis belges m’avaient invité à fêter la St-Nicolas en avance et j’avais proposé de préparer le cougnou. Mais pour compliquer les choses, j’ai fait deux recettes : une que j’ai trouvée sur internet, qui se disait être la recette traditionnelle, et une recette de brioche au beurre. Ben oui, hein, pourquoi pas faire deux recettes de brioche en même temps, c’est tellement plus le fun… (surtout quand on a à peine deux heures devant soi !)

Donc, après des tests de goût rigoureusement menés par l’équipe de fins dégustateurs, voici la recette qui se rapproche le plus du vrai de vrai cougnou. Je laisse les gourmands présents cette soirée-là s’exprimer sur leurs impressions…


Il vous faut :

- 500 g de farine (4 1/3 tasses)

- 80 g de sucre (1/3 tasse)

- 175 g de beurre mou (3/4 tasse)

- 8 g de levure sèche (2 1/4 cuillères à thé)

- 25 cl de lait tiède

- deux œufs

- une pincée de sel

- facultatif : sucre perlé

Comment faire :

1. Faites chauffer le lait : il doit être tiède (pas chaud-brûlant, sinon ça tue la levure). Pour lui conserver sa chaleur, vous pouvez déposer le bol dans un bol plus grand contenant de l’eau chaude. Dans le lait, mettez la levure avec une cuillère à café de sucre (ce sucre va activer la levure et la faire péter gonfler.



2. Mélangez dans un grand saladier la farine, le sucre et le sel, et creusez une fontaine. 



3. Lorsque la levure a bien gonflé, versez-la dans le trou.



4. Ajoutez l’œuf puis le beurre coupé en morceaux. 



5. Relevez vos manches et pétrissez le tout pendant ¼ d’heure. 


Le but : obtenir une boule (ou ce qui s'en rapproche le plus) de pâte élastique.

6. Laissez lever la pâte au moins une heure dans un endroit tiède. 



7. Balancez sauvagement votre poing dans la pâte. Quand elle a bien soupiré, donnez-lui la forme d’un cougnou : une tête et un corps emmailloté. (Jésus, quoi) 



8. Préchauffez le four à 180. Laissez lever le cougnou un quart d’heure.

9. Badigeonnez le cougnou de jaune d’œuf, saupoudrez de sucre perlé (si vous en avez) et faites-le cuire 40 à 45 minutes. 



10. Pour vérifier la cuisson, vous pouvez piquer un cure-dents dans le cougnou ou le retournez (sans lui arracher la tête, ce qui est somme toute assez compliqué) et tapoter son dos : si ça sonne creux, c'est cuit !



Alors, ça vous donne faim ?

15 commentaires:

  1. Comme il est grand ! On dirait un bébé bien doré ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,

    Oh le beau cougnou, il était bon ? Il me semble que tu as eu chaud...

    Sinon, j'adore le dessin de ton blog, un vrai travail d'artiste !!

    Et voilà, j'ai rattrapé mon retard

    Bisous, bisous

    RépondreSupprimer
  3. On oublie jamais son premier cougnou ! Je confirme que c'était super bon !
    Au fait, excellent le nouveau dessin :)

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! grâce au commentaire précédent, j'ai trouvé qui t'a pris en photo avec le cougnou.

    RépondreSupprimer