lundi 20 février 2012

Bref, un soir, j'ai voulu faire des cake pops

Bref, un soir, j'ai voulu faire des cakes pops, parce que j'avais la flemme de cuisiner et que ça avait l'air facile et  rapide et que c'est la mode. J'ai été au supermarché acheter un gâteau tout fait, du fromage à la crème et des décorations en sucre, et j'ai cherché des bâtons de sucettes. J'ai demandé à un gars s'ils en avaient, il a dit "Demandez à mon collègue là-bas". J'ai été voir le collègue là-bas, il m'a dit "regardez dans cette rangée ou demandez à mon collègue là-bas". J'ai dit que son collègue m'avait dit d'aller le voir lui et j'ai été voir dans la rangée et y'avait pas de bâtons de sucette. J'ai cherché autre chose et j'ai pris des bâtonnets en plastique, ceux qu'on utilise pour remuer le sucre dans son café. J'aurais mieux fait de pas les prendre, mais je le découvrirais plus tard.

Je suis rentrée chez moi et je me suis mise à chercher des recettes sur internet. Il y en avait des tas et j'ai pensé "oh purée", et puis j'en ai chois un et j'ai fait comme la recette disait, j'ai émietté le gâteau au chocolat. Jusque là ça allait, et puis après il fallait rajouter du fromage à la crème et mélanger pour pouvoir en faire des boules. J'ai regardé le paquet de fromage à la crème, j'ai regardé mes mains pleines de miettes de chocolat, et puis je me suis dit "oh ben tant pis, j'ai pas le choix" et j'ai ouvert le paquet avec mes mains pleines de chocolat et j'en ai foutu partout. J'ai mélangé, mélangé, mélangé et puis j'ai fait des boules et je les ai mises au frigo.

Une demi-heure après, j'ai fait fondre du chocolat, j'ai sorti les boules du frigo et j'ai planté un bâtonnet en plastique dans une boule. Le bâtonnet en plastique a plié, mais ne s'est pas cassé, je l'ai trempée dans le chocolat, je l'ai trempée dans le décor en sucre, je me suis dit "oh, c'est beau" et la boule s'est fendue en deux et elle est tombée par terre. Je me suis dit "oh purée, ça commence mal" et j'ai cherché une autre solution. J'ai ouvert mes placards, j'ai ouvert mes tiroirs, j'ai ouvert d'autres placards et j'ai trouvé des piques à brochette. Je me suis dit que j'allais les casser en trois. Je les ai cassé en trois sauf que ça faisait plein de filaments de bois et je me suis dit que ça allait être dangereux pour ceux qui allaient les manger et je me suis dit "bon, tant pis, je vais utiliser un seul morceau".

J'ai planté un bout de brochette dans une boule, elle ne s'est pas cassée et n'est pas tombée par terre. Je l'ai trempée dans le chocolat fondu, elle s'est détachée de la brochette et elle est tombée au fond. Je me suis dit "oh purée, ça va pas le faire". J'ai pris une autre boule, j'ai planté un bout de brochette dedans, et puis j'ai incliné la casserole et j'ai enrobé la boule de chocolat. J'ai retiré la boule de la casserole et j'ai cherché où la poser parce que j'avais pas prévu le coup. Je me suis dit "oh tiens, je vais la piquer dans du polystyrène", et je suis allée dans ma chambre avec la boule au chocolat dans la main chercher un bout de polystyrène. Le chocolat avait pas tout à fait durci, et j'en ai foutu partout entre la cuisine et la chambre.

J'ai planté la sucette dans le polystyrène, ça a fait un gros trou, et elle est tombée sur le côté. Je me suis dit "oh purée, je le sens mal". J'ai recommencé avec une autre boule plus petite, je l'ai piquée dans un bout de brochette, je l'ai trempée dans le chocolat et je l'ai plantée délicatement dans le polystyrène. J'ai regardé la sucette plantée d'un air menaçant, je l'ai menacée du doigt et elle n'est pas tombée. Je me suis dit "ah chouette ! ça marche !". J'ai continué et j'ai entendu un "poc", c'était la sucette qui venait de tomber sur le côté. Je me suis dit "Oh punaise, mais pourquoi j'ai voulu faire ça !"

J'ai respiré un grand coup, j'ai regardé toutes les petites boules qui attendaient dans l'assiette, j'ai regardé le chocolat fondu, j'ai rerespiré un grand coup et j'ai piqué un bout de brochette dans une boule, je l'ai trempée dans le chocolat et j'ai tapoté le bord de la casserole pour enlever l'excédent de chocolat et je l'ai plantée dans le polystyrène. Je l'ai regardée d'un air menaçant, je l'ai menacée du doigt et j'ai attendu deux minutes. Elle est restée en place, je l'ai parsemée de sucre coloré et j'ai appliqué la même méthode à toutes les autres boules.

À la fin, j'avais plus de bouts de piques à brochettes, alors j'ai trempé les boules directement dans le chocolat fondu, sauf qu'il était plus vraiment fondu et que j'en avais plein les doigts et que j'arrivais pas à les décorer avec le sucre coloré. Je me suis dit "oh de la m***de ! Je vais finir ça et puis tant pis !" et j'ai tout déposé dans une assiette, je l'ai mise au frigo et j'ai regardé l'ampleur du désastre.

Bref, un soir, j'ai voulu faire des cake pops.


Bref, il vous faut :

- un gâteau au chocolat tout prêt

- du fromage à la crème (du Philadelphia, ou du St-Moret, par exemple)

- des bâtons de sucette (ou de popsicles) ou des piques à brochettes coupées en trois


- du chocolat noir pour tremper les cake pops dedans

- des décorations en sucre pour parsemer sur le dessus des cake pops


Bref, comment faire :

1. Émiettez le gâteau au chocolat très finement.

2. Ajoutez du fromage à la crème (environ 200g  pour 400g de gâteau). Pour la quantité, il faut que vous puissiez façonner des boules.

Jusqu'ici tout va bien...

3. Faites de petites boules et déposez-les au frigo pour au moins une demi-heure.

Jusqu'ici tout va bien aussi...

4. Faites fondre le chocolat. Piquez les boules avec les bâtons de sucettes et trempez-les dans le chocolat fondu. Tapotez-les sur le bord de la casserole pour enlever l'excédent (sinon, la sucette va se casser la gueule ! Voir plus haut pour les détails...). Vous pouvez aussi déposer la boule sur une fourchette et planter le bâton de sucette après.


Boule menaçant de tomber...


Sont pas mal, ces bols, vous ne trouvez pas ? ;-)

Juste après l'avoir faite, la boule s'est pété la margoulette

5. Plantez les sucettes dans un support genre polystyrène (j'ai pas trouvé mieux pour l'instant, mais je suis ouverte à toute proposition). Parsemez de décors en sucre (ou trempez la sucette dans un bol rempli des décors).
La boule à droite à fini par tomber, la vilaine...

6. N'oubliez pas, tout au long du processus, de râler et d'en foutre partout.



Cette photo pourrait heurter la sensibilité de certaines personnes. Merci d'éloigner les jeunes enfants de l'écran.




Les ratées dans toute leur splendeur











10 commentaires:

  1. J'adore!!!! Bref super bien raconté!

    Je suggère d'utiliser une écumoire retourner pour installer les bâtons dans les trous de l'écumoire....
    ou alors si tu emballes ton morceau de polystyrène dans plusieurs couches de papier alu normalement la fixation tiendra mieux... normalement!

    Bon courage pour ta prochaine tentative!
    Je testerai bien, mais je viens de finir un Cake au citron au pépites de chocolat.

    Bises

    RépondreSupprimer
  2. hello !

    quelle histoire ! les boules...
    pour le support, pourquoi pas une belle tranche de pastèque ? enfin pour rester en phase avec ton projet "recettes de saison" ce serait plutot un morceau d'ananas... en plus pas de perte, tu peux manger le support aussi !

    allez à la prochaine pour de nouvelles zaventures !
    bises
    émilie

    RépondreSupprimer
  3. bref il est trop top ton article lolo ! J'étais morte de rire à t'imaginer pleine de chocolat partout ! Mais au fait, tu n'as pas dit, est-ce que c'est bon ???

    RépondreSupprimer
  4. Hahaha! Hilarant! Quand j'ai fait les miens (ceux que j'avais apporté au bureau) j'ai vécu quelque chose qui ressemble vraiment à ça! Ça a jamais tenu alors je les avais posé à l'envers avec le bâton dedans.. Mais bon, bravo pour ta persévérance ;)

    RépondreSupprimer
  5. Une recette et un récit!! tu excelles Lolo!! Merci!!
    C'est super beau en tout cas mais est-ce que c'est bon?
    Julie

    RépondreSupprimer
  6. on s'y croirait !! ça me rassure, je ne suis pas la seule mimi cracra, mais le résultat est quand même très beau, ça devait être très bon aussi (surtout le léchage de doigts, qui reste toujours une valeur sûre...). Et tout cas, ça n'enlève en rien tes qualités de grande cuisinière (et de reporter !)

    RépondreSupprimer
  7. Bah c'est clair que la premiere bouboule réussie (la photo avant le 5.) est super belle!! Les microbilles colorées, ça rend trop bien!

    RépondreSupprimer
  8. Salut tout le monde ! Merci beaucoup pour vos messages et vos compliments !

    @lilie : merci pour l'astuce de l'écumoire, je vais essayer (si j'en refais un jour !!) Il était bon ton cake ?

    @Emilie : pas mal l'ananas ! Et comme tu dis, les boules...

    @Lucie : oui, c'était bon !

    @Pa : merci, je me sens moins seule !

    @Julie : oui, en fait, c'était bon !

    @Fany : bien d'accord, d'ailleurs, je devrais toujours rajouter "Léchez vos doigts" comme étape finale !

    @Sylvie : merci ! J'avais aussi du sucre pétillant, ça fait un effet rigolo dans la bouche !

    RépondreSupprimer
  9. j'adore ton histoire !!!!
    j'imagine très bien la scene (et rassure toi, je me suis aussi retrouvée dans cette situation à dégueulasser toute la cuisine en essayant une nouvelle recette)

    suggestion : mettre tes boulettes sur des cure-dents, et mm, mettre un cure dent de chaque coté de la boule, et pour faire secher/egoutter mettre le tout sur un verre (comme qd on fait germer un avocat, tu vois quoi ?)

    biz

    RépondreSupprimer