mercredi 3 avril 2013

J'ai testé pour vous... la recette du gravlax de saumon !


Bonjour tout le monde !

D’accord, je l’avoue, je n’arrête pas le blog… c’était un poisson d’avril ! Vous êtes soulagés ? Vous avez eu peur ? Vous avez espéré que ce serait vrai et que ce blog disparaîtrait à jamais dans les méandres des internets ?? Je veux tout savoir !

Parlant de poisson, j’ai testé pour vous… la recette du gravlax de saumon. (ça c'est le nom de la recette suédoise. On le connaît aussi sous le nom de gravlaks en Norvège, gravad laks au Danemark, graavilohi en Finlande) Brïte, comme tu le disais, cette recette est de saison et se mange froide en plus !

Voilà la bête :




Vous connaissez ?  (Même si ça vous fait penser à un nom de médicament pour les maux d’estomac, ne fuyez pas ! Je vous assure que c’est bon) (J’aime les parenthèses, faudra vous y faire) C’est une recette d'origine scandinave qui consiste à mariner du saumon cru dans le sel et le sucre. On obtient du saumon à la chair fondante et parfumée… un délice si j’en crois mes invités (ça se peut qu’ils soient très polis aussi, mais bon) 

La première fois que j’en ai mangé, c’était dans un gîte de Charlevoix. Un des propriétaires en avait fait pour le temps des Fêtes et on s’était bien léché les babines. Depuis ce temps-là, je m’étais toujours dit qu’il faudrait que j’en fasse (je me le suis dit un paquet de fois, vu que ça fait plus d’un an), mais bon, vous savez, les aléas de la vie, tout ça tout ça… bref, tout ça pour vous dire que le gravlax de saumon c’est bon, c’est cochon, et c’est aussi une recette de fainéants (un peu comme le pain sans pétrissage, finalement) car on a juste à tout préparer (un gros 10 minutes), le laisser au frigo deux jours, et le couper en tranches fines à la fin.

Comme à chaque fois que je teste une nouvelle recette, j’ai commencé par fouiller sur internet pour trouver la meilleure, faire des comparaisons… et puis j'ai finalement mélangé plusieurs versions, notamment celle trouvée sur le site Gusto.fr, c’est-à-dire celle de Pascale du blog « C’est moi qui l’ait fait ». (Internet pour chercher des recettes, c’est le mal. Y’a beeeeen trop de résultats, voyons donc !)

Vous voulez savoir comment on fait ? Alors, cliquez, petits internautes !



Il vous faut (pour nourrir une tablée de 9 personnes) :

- Deux pavés de saumon de 500 g bien frais

- 100 g de sucre

- 100 g de gros sel

- Un peu de poivre

-  Un bouquet d’aneth

Et du matos : du film plastique étirable, un plat à gratin, une petite planche et un poids d’un kilo (comme une brique de lait, ou une conserve)


Pour la sauce moutarde à l'aneth, qui accompagne très bien le gravlax, il vous faut :

- 2 cuillères à soupe de moutarde

- 1 cuillère à soupe de sirop d'érable

- 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin blanc (ou de cidre)

- 1 petit bouquet d'aneth

- de l'huile de pépins de raisins ou de l'huile de canola (colza)



Comment faire :

1.  Dans un bol, mélangez le sel et le sucre.

Dans ce bol, se trouve du sel et du sucre. Saurez-vous reconnaître lequel est lequel ?
 
 2.  Dans le fond du plat à gratin, déposez du film étirable (il doit dépasser du plat car il va ensuite recouvrir les deux filets de saumon). Versez dessus une cuillère à soupe du selucre (ben quoi, c’est un mélange de sel et de sucre, non ?) et étalez-le. Déposez dessus un filet de saumon, la peau en dessous.
 

3.  Mettre la moitié du selucre sur le dessus et le côté du saumon, en massant un peu. Mettez un peu de poivre.

Le premier filet après son massage. Il a l'air détendu, non ?
 
4.  Ajoutez l’aneth en petits bouts.
 



5.   Ajoutez l’autre moitié du selucre sur l’autre filet de saumon, moins une cuillère à soupe. Déposez le filet sur l’autre, la partie bombée sur la partie mince, peau au-dessus. (J’en ai mis partout en faisant comme ça, donc je me demandais si on ne pourrait mettre tout le selucre sur le premier filet).



6.  Déposez sur la peau la dernière cuillère du selucre. Pressez bien, et entourez le tout du film étirable. Recouvrez d’une autre feuille de film. Posez une petite planche à découper et posez un poids dessus.



7.  Déposez le plat au frigo. Toutes les 12 heures, videz le liquide et retournez le « sandwich » de saumon.

8.  Après deux jours, c’est prêt ! Grattez le selucre et l’aneth avec un couteau et rincez les filets sous l’eau. Tranchez-les finement en biais. 





Il ne vous reste plus qu'à faire la sauce ! Pour cela, mélangez tous les ingrédients sauf l'huile dans un bol ou un petit robot, et ajoutez l'huile petit à petit jusqu'à ce que vous obteniez une consistance de mayonnaise.





Et voilà ! Alors, ça vous donne envie d’essayer ? Vous connaissez d’autres versions de cette recette ? Y a-t-il un ou une suédois(e) parmi vous qui a LA version véritable du gravlax ? Je veux tout savoir ! (bis)

11 commentaires:

  1. Vraiment trop bon !!!
    Je vais la refaire, c'est certain.
    Merci Laurène pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,

    Je vais vite aller acheter du saumon pour essayer cette recette car ça a l'air drôlement bon et plutôt simple à réaliser !!!

    Bisous, bisous

    RépondreSupprimer
  3. nous, on le fait sans la peau
    et un maximum de 18 heures...

    tu peux remplacer plat, film alimentaire et poids par un grand ziploc. Moins photogénique, mais tout aussi efficace ;)

    RépondreSupprimer
  4. Délicieusement frais ! Merci mon amour.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai bien hâte de tester cette sauce :) !

    RépondreSupprimer