lundi 25 mars 2013

TOP 10 des trucs chiants à faire quand on cuisine

Je sais pas pour vous, mais je trouve qu'il y a toujours des trucs chiants à faire quand on cuisine. Je le confesse humblement, des fois, je ne fais pas une recette uniquement parce que j'ai pas envie de faire ce truc chiant... ou alors je le fais, mais je râle !

Vous avez envie de connaître mon top 10 ? Le voici !

10. Faire la vaisselle avant de cuisiner parce qu'il n'y a plus de saladier propre... et que l'évier est déjà rempli de vaisselle sale, que l'éponge se trouve au fond, imbibée de substances douteuses, qu'il faut aller la repêcher (en disant beurk beurk beurk), l'essorer (en redisant beurk beurk beurk), et qu'ensuite, tu essayes de glisser le saladier entre le monticule de vaisselle et le robinet, que tu t'asperges d'eau...et là, tu n'as tout à coup plus tellement envie de faire cette super recette parce que t'auras encore plus de vaisselle et de ménage à te taper après.

9. Laver et essorer la laitue. Sortir l'essoreuse, enlever les feuilles de laitue, les laver, les mettre dans l'essoreuse... franchement, couper des endives, ça va plus vite, non ? (voilà, vous savez désormais pourquoi je mange plus souvent des endives... juste parce que je suis une feignasse)

8. Éplucher et couper des oignons. Déjà, je me retrouve toujours à leur enlever plein de couches, alors que c'est pas nécessaire, ensuite, fatalement, mes glandes lacrymales déclenchent une averse salée, et finalement j'arrive jamais à faire des cubes de la bonne taille du premier coup, faut toujours que je les recoupe.En plus, c'est jamais clair dans les recettes : des dés, des cubes, c'est quoi comme taille ?!

7. Nettoyer des champignons. Est-ce que je dois les éplucher, juste les frotter, les rincer ? Personne n'est d'accord là-dessus, bon sang ! Mais faites quelque chose !

6. Enlever la coquille des œufs durs. Il reste toujours des mini bouts de coquille qui veulent pas s'en aller ! (ils abusent, non ?)

5. Peler et enlever les graines des courges butternut. Je me suis déjà épluché un bout de doigt avec l'éplucheur, donc je reste un peu traumatisée de cette expérience (et je menace désormais l'instrument du crime d'un doigt menaçant chaque fois que je l'utilise au cas où il lui prendrait l'envie machiavélique de recommencer). La courge, n'ayons pas peur des mots blessants, est fourbe, car elle est courbe ! Elle ne se laisse pas éplucher comme ça, la petite ! Et en plus, elle est dure, et il faut repasser plusieurs fois sur son corps pour la déshabiller... bref, elle se fait désirer !

4. Aller récupérer dans le placard, tout au fond, bien planqué, l'ingrédient que vous utilisez quasiment jamais, et vous apercevoir qu'il est périmé.

3. Nettoyer la passoire après y avoir essoré du riz. Il y a toujours des grains de riz qui se coincent (ils le font exprès pour m'enquiquiner, j'en suis sûre) dans les trous.

2. Enlever les bouts de coquille dans les blancs d’œufs. Il faut faire plein d'essais avant d'y arriver. Des fois, on arrive presqu'au bord du saladier, après avoir laborieusement remonté le petit bout de coquille avec une demie-coquille, et là, le bout retombe dans les blancs...

1. Après avoir découpé les sablés dans la pâte sablée, rassembler les morceaux, et ré-étaler la pâte... et si en plus on a eu la folie des grandeurs et qu'on a triplé la recette, devoir la ré-étaler je sais pas combien de fois... et à la fin, il reste toujours un bout de pâte désemparé, à qui on donne une forme merdique, parce qu'il rentre pas dans aucun emporte-pièces.

Je vous rassure, je trouve aussi qu'il y a des trucs chouettes à faire en cuisine... à découvrir dans un prochain billet ! (ça c'est de la publicité mes amis !)

Et vous, c'est quoi les trucs que vous trouvez chiants à faire quand vous cuisinez ??

16 commentaires:

  1. Allo Lolo!!
    Eh bien, je suis d'accord avec toi sur quelques points.. Mais j'ai aussi quelques solutions.

    10. Dit à ton chum de faire la vaisselle, moi, c'est toujours ce que je fais haha!
    9: Les endives c'est bon aussi… Mais au pire, achète de la laitue en sac, déjà lavée.
    8. Je pleure sans cesse quand je coupe des oignons, je ne m'habituerai jamais.
    7. Il parait qu'on peut les passer à l'eau rapidement. J'ai une petite brosse à champignons que j'utilise, mais moi aussi j'haïs ça les nettoyer.
    6. Bien d'accord! Passe les à l'eau après.
    5. C'EST PAS VRAI!!! Il te faut le bon outil. Moi j'ai un économe KitchenAid qui est fantastique pour peler la courge butternut. J'ai jamais compris pourquoi les gens trouvaient ça difficile à peler!
    4. Ça arrive trop souvent.
    3. J'ai arrêté de laver mon riz, alors je n'ai plus ce problème.
    2. Vas-y avec tes doigts ;)
    1. Mange ta pâte crue!!

    Pour ma part, il n'y a pas grand chose que je n'aime pas faire en cuisine... Mais je t'avoue qu'un lave-vaisselle m'aide grandement là-dessus hehe. Sinon je n'aime pas pleurer avec les oignons, je n'aime pas devoir prendre une chaise pour atteindre mes outils de cuisine trop haut dans les armoires, je n'aime pas ramasser tout ce que j'échappe par terre pendant que je cuisine, je n'aime pas quand je me brule (ce qui arrive trop souvent), je n'aime pas quand mes chaudrons débordent...

    Très bon post Lolo ;) À bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Patricia ! J'aime beaucoup tes solutions, surtout la 10 et la 1 ! (et je vois à la 5 que tu défends les courges !)

      Supprimer
  2. Quoi de meilleur que de la pâte a sablé crue... te casse pas la tête avec les emporte-pièces!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as bien raison Poupinette ! À bas les emporte-pièces !

      Supprimer
  3. L'étape obligatoire dans une recette salée où l'on doit éplucher et émincer des gousses d'ail, cela m'irrite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La solution : http://vimeo.com/29605182

      Supprimer
  4. héhé ! pour les oignons, ma moitié a une technique imparable ! Il épluche les oignons avec.... des lunettes de piscine !!! Bon pas trop la classe, mais c'est une technique comme une autre, et c'est garanti !!

    RépondreSupprimer
  5. Ca marche vraiment pour l'ail?!

    Pour l'oignon moi j'ai une technique qui fait que mon oignon est epluché et coupé en 12 secondes (du coup, j'ai pas le temps de pleurer!!): je coupe les 2 extrémités, ensuite je coupe au milieu (en passant par les extrémités coupées) ce qui fait que j'ai 2 moitiés. Là, je retire la couche de peau sèche sur les 2 moitiés. Je mets la partie ronde de la moitié d'oignon sur la planche et là je coupe en lamelles (3-4 coups de couteau par moitié). Et voilà c'est bon! T'façon, ça sert à quoi de les couper en cubes? hihi

    Sinon dans les trucs chiants a faire en cuisine: la purée de céleri, parce que le céleri c'est trop galère à couper!
    Et les salsifis...ça colle!!

    Par contre pour les champignons... moi je n'en mange pas cru, mais quand j'en fais pour mon copain je les passe juste sous l'eau et c'est tout... il a l'air d'aimer comme ça :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça marche vraiment ! Je ferai une vidéo pour te montrer !
      Merci beaucoup pour ta technique pour éplucher et couper les oignons !

      J'ai jamais fait de purée de céleri ou de salsifis... mais à te lire, ça me tente pas trop !!

      Supprimer
  6. D'accord pour les oignons... je pleure comme une madeleine dès la première seconde - j'ai essayé le truc avec la cuillère en bois dans la bouche - rien n'y fait : je pleure. Pareil pour la courge, je me coupe souvent... c'est trop dur - mais je vais tenter de trouver un meilleur ustensile. Par contre, la vaisselle ne me gène pas du tout, surtout le matin quand je ne suis pas réveillée... ; -) Sinon, je déteste :
    - peler les patates très chaudes (idem pour les tomates blanchies et brûlantes)
    - manipuler la viande froide... wouach, wouach !
    - faire frire le poulet... lorsque l'huile saute de la poêle et te brûle les doigts alors que tu tentes de les retourner mais que les morceaux collent au fond... ouille ouille ouille.
    - ranger mon frigo... et trouver plein de vieilles affaires dégoûtantes dans des pots oubliés tout au fond... berk!

    RépondreSupprimer